infiltration_cortisone_img

Qu’est-ce que la cortisone?

C’est en 1951 que la cortisone fut utilisée pour la première fois comme anti-inflammatoire par le Dr Hollander.  La cortisone est un anti-inflammatoire puissant. Elle peut être utilisée par voie orale pour le traitement de plusieurs pathologies inflammatoires : ex : arthrite ou par voie injectable.

L’injection de cortisone n’est pas un traitement qui doit être faite de façon isolé.  L’infiltration s’insère dans un plan global de traitement : immobilisation, glace, physiothérapie, ostéopathie, prise d’anti-inflammatoire. Aussi, la cause du problème de base doit être identifiée et traitée afin d’éviter une rechute.

Les indications

Les indications de la cortisone en injection sont multiples.  On peut l’utiliser pour le traitement du patient arthritique, du travailleur blessé, d’une blessure sportive,…

La blessure peut être aigue ou chronique ( micro-traumatismes répétés).

Voici quelques exemples d’indication d’infiltration de cortisone. Les indications ne se limitent pas qu’à cette liste :

  • Tennis et golfer elbow (coude)
  • Tendinite de la coiffe des rotateurs (épaule)
  • Fasciite plantaire (talon)
  • Bursite trochantérienne (hanche)
  • Arthrose de la hanche, du genou, de l’épaule
  • Doigt gachette
  • Tendinite de De Quervain
  • Tunnel carpien

La procédure

La procédure est faite sous guidage échographique afin d’avoir la meilleure précision possible. Une anesthésie est faite avant l’injection de cortisone. Ceci permet d’avoir une procédure très peu douloureuse. L’aiguille utilisée pour l’anesthésie est très petite, ce qui limite l’inconfort au minimum. L’effet de soulagement lié à la cortisone débute normalement 48 h à 72 h après l’injection.

Les effets secondaires

Contrairement à la croyance populaire, la cortisone en injection reste très sécuritaire. Il ne faut pas mélanger les effets secondaires de la cortisone en comprimé (prise de poids, ostéoporose, diabète, …) à ceux de la cortisone en injection. En effet, les effets secondaires liés à l’injection de cortisone sont en majeur partie limités au site d’injection : saignement, infection, réaction allergique, rupture tendineuse.

Comme la procédure est faite sous guidage échographique, les vaisseaux et nerfs de bons calibres sont facilement évités et l’injection se fait en périphérie des tendons ce qui rend le risque de rupture tendineuse beaucoup plus faible.

Prenez rendez-vous dès maintenant! Vous serez surpris de la
rapidité et l’efficacité de notre service

Contactez-nous